05 juin 2013

Un (tout petit) peu de teasing ?

 

Puisque, suite à des problèmes logistiques indépendants de la volonté d'HSN, la sortie du second tome en librairie se fait un peu attendre (vous pouvez toutefois commander dès à présent sur le site de la maison d'édition !), j'ai pensé à vous aider à patienter en réunissant pour vous les différents paragraphes que je consacrai à Trois épines au cours des interviews que l'on a bien voulu me demander.

C'est peu de choses, j'en conviens, mais c'est toujours un peu de distraction, non ? ^^

Allons-y donc...

 

* * Le 19 décembre 2012, voici ce que je disais à Blue-Moon.fr : * *

BM : A la fin de ce premier tome, nous attendons bien-sûr la suite avec impatience. Quand pourrons-nous la déguster et que pouvez-vous nous en dire d'ores et déjà ?

CL : Le second tome paraîtra début Mai 2013. Que vous en dire ? L'exercice va être très délicat, car pour ne pas gâcher le plaisir de la découverte je vais devoir rester assez évasive. Je vais cependant essayer... Ce que je puis dire, pour commencer, c'est que comparativement à "la Floraison" qui était un tome où l'on découvrait les personnages et où l'on était progressivement introduit dans l'univers fantastique sous-jacent à notre monde, le deuxième volume entrera plus vite dans le vif du sujet. C'est un fait coutumier dans les sagas. Plus encore dans celles qui prennent réellement le temps de se développer. Or, personnellement, j'adore prendre mon temps. Une bonne histoire ne s'entend, à mon sens, que lorsque les personnages sont denses et le contexte travaillé. Le décor historique sera toujours un élément important du roman, même s'il sera un peu moins présent que dans le premier opus. Bien que je qualifie volontiers cette saga d'« historico-fantastique », il ne faut pas perdre de vue qu'elle est davantage fantastique qu'historique... [...] Le rythme du second tome sera, je crois, différent de celui du premier. C'est voulu. Le monde que je décris n'est pas un monde figé. D'autant moins qu'il est étroitement lié au monde des hommes, à notre monde, qui est, lui, en perpétuel mouvement. Cette différence de tempo explique aussi, en partie, la légère mise en retrait du contexte historique. Ce ne sera pas toujours le cas. Par exemple, dans le troisième tome (sur lequel je travaille actuellement), le contexte historique sera beaucoup plus perceptible. Bien sûr, les interactions entre les personnages, ainsi que leur psyché, seront toujours primordiales. Sur ce point, la tonalité intimiste restera inchangée. Mais bien entendu il y a aura davantage de choses à narrer, puisque les personnages s'étoffent, se révèlent peu à peu, et que je peux commencer à moissonner les graines semées dans le premier opus.

 

* * Le 11 février 2013, c'est à MaBouquinerie que je répondai : * *

Mélu : Le tome 2 de Rose Morte sort bientôt : pouvez-vous nous en dire plus sur cette série et ce qui l'attend ?

Céline Landressie : Alors, que vous dire qui ne gâchera pas le plaisir de la découverte... D'abord, comme toute saga qui se respecte, le second tome entrera plus rapidement dans son sujet que le premier. La Floraison entraînait le lecteur à la suite de l'héroïne dans son périple entre monde pragmatique et fantastique. Au commencement de Trois épines, le second tome, cette transition est déjà effectuée. Elle est acquise. Ce qui ouvre beaucoup de perspectives narratives... D'autre part, le contexte historique sera légèrement en retrait dans le deuxième opus, ce pour une simple question de cohérence contextuelle et scénaristique. Puis, si je qualifie volontiers cette saga d'historico-fantastique, le maître mot est et restera toujours « fantastique ». La petite prise de distance avec le décor historique facilitera sans doute la compréhension du texte, par certains aspects... Je m'étendrais volontiers sur le sujet mais, je ne le peux pas encore. J'aurais sans doute l'occasion d'y revenir après la sortie du livre. Enfin, la tonalité très intimiste, voire introspective, de la narration sera identique. La psyché des personnages est un point d'orgue. Il me serait impossible de ne pas me pencher sur la complexité des relations humaines, puisque selon moi, le rapport à autrui est au cœur de toute chose.

 

** et enfin, le 24 avril, voici ce que je disais à Livrement : * *

¤ Comme tu n'aimes pas forcément révéler un secret de ce deuxième tome, je te laisse la place libre pour le teaser comme tu le souhaites.

CL : Alors... eh bien, pour commencer, je peux dire que si le premier tome relatait la transition depuis le monde que nous connaissons vers un univers occulte, ce tome-ci plonge de plein pied dans le monde obscur qui fut seulement entrevu jusqu'ici. Vous allez en découvrir bien davantage à son sujet, et mieux vous figurer quels complexes et retorses rouages le font tourner. Ensuite, il est à noter que de part son rythme et son scénario, ce volume-ci voit le contexte historique placé un peu plus en retrait que dans le précédent tome...

Je dévoilerais volontiers d'autres éléments de l'histoire, si je n'avais autant à cœur de préserver votre plaisir de lecture. Car à mon sens, rien ne vaut la découverte ! Tout ce que je puis dire est que vous devriez retrouver les éléments qui vous ont plu dans le tome précédent, car ils sont ici plus denses encore.

 

¤ Si tu devais incarner l'un de tes personnages, lequel serait-ce ?

CL : Question très intéressante, mais aussi fort délicate... Chacun de mes personnages me sont importants. Je les connais tous sur le bout des doigts, et je les comprends, aussi pourrais-je incarner n'importe lequel d'entre eux. Toutefois, s'il me fallait en choisir un seul, ce serait quelqu'un que vous n'avez pas encore rencontré, mais que le second tome révèlera...

 

* * *

 

 

Si vous le désirez, vous pouvez retrouver ces interviews en entier dans la catégorie "Interviews", visible dans le menu ci-contre.

 

 

Posté par Céline Landressie à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Un (tout petit) peu de teasing ?

Nouveau commentaire